Connect with us

COSAFA WOMEN

Cosafa women’s cup 2019 – finale: la Zambie a-t-elle une chance contre l’Afrique du Sud?

Published

on

L’Afrique du Sud affronte la Zambie demain 11/08/2019 en finale du Cosafa women cup 2019. Si la Zambie mérite largement sa place à ce niveau, elle apparaît comme le petit David devant le Goliath Sud africain pour deux principales raisons:

Aucun pays africain n’à su comment battre l’afique du sud en compétition officielle depuis 2018: Soit un total de 9 victoires en 9 matchs au Cosafa, 5 victoires et 2 nuls (Nigeria et zambie) En coupe d’ Afrique. La zambie peut -elle donc encore réussir à mettre l’Afrique du Sud en Difficulté et espérer briser ses incroyables séries? Cela semble difficile a imaginer au regard des statistiques de l”Afrique du sud dans ce Cosafa cup.

L’Afrique du sud semble surfer sur une autre planète sur ce Cosafa 2019:

Une forteresse infranchissable défensivement: en 4 rencontres, les Banyana Bayana n’ont concédé que 2 corners,   5 coups francs dangereux dont 3 contre le Malawi, 4 tirs tous contre le Malawi ( ses 3 autres adversaires y compris ĺe Zimbabwe n’ayant pas pu tirer même une fois), 25 attaques dangereuses.

READ   Elim jo 2020: Ajara permet aux lionnes indomptables de poursuivre la compétition

Un rouleau compresseur offensivement: 26 buts marqués, 31 corners, 77 tirs,36 coups francs dangereux, 177 attaques dangereuses.

La zambie saura-t-elle renverser le grand Goliath?  C’est à suivre demain 11/08/2019 au wolfson stadium de port Élisabeth et sur Cosafa tv en streaming.

André Marie AWOUMOU Manga

Please follow and like us:
Advertisement
Loading...
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Afrique

Le coronavirus sème le trouble dans les milieux du football

Published

on


Rendu à deux mois et 17 jours de la découverte des premiers cas de cette maladie, on denombre à ce jours, prêts de 6500 décès, une situation qui a été la cause du renvoi de nombreuses compétitions aussi bien sur le plan local qu’à l’international.

Le mouvement sportif camerounais, Africains et même mondial subit depuis quelques semaines les frasques de la pandémie nommée coronavirus après la propagation de l’endémie qui a déjà infecté prêts de 170.000 personnes dans 146 pays laissant sur le carrot de nombreuses victimes (6500 décès depuis le 31 décembre 2020).

Face à cette propagation, les différentes confédérations ont décidé du renvoi des nombreuses compétitions qui vont des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2021 qui jouera en terre camerounaise, le championnat d’Afrique des nations du mois d’avril prochain en passant par le renvoi de l’Euro 2020 qui se jouera désormais en 2021.

Les championnats de football ne sont pas en restes. Au Cameroun, L’instance faîtière du football camerounais s’aligne aux mesures strictes de limitation des mouvements et des rassemblements des personnes sur toute l’étendue du territoire national, prise le 17 mars 2020 par le Gouvernement camerounais à travers la suspension sine die de toutes les compétitions organisées sous son égide (matches amicaux, championnat professionnel, championnats amateurs, championnat féminin, championnat jeunes, coupe du Cameroun, beach soccer et futsal) sur l’ensemble du pays.

READ   Le coronavirus sème le trouble dans les milieux du football

La Fédération camerounaise de Football s’arrime ainsi aux décisions déjà prises par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) et la Confédération Africaine de Football (CAF) pour les compétitions et rencontres internationales afin de limiter la propagation du COVID-19.

Comme la fédération camerounaise de football, l’impact est aussi perceptible dans les différents championnats occidentaux qui ont aussi décidé du renvoi des compétitions.

Le voeu recherché par tous les fanatiques du port et celui du football en partiiculier est le retour à la normal afin de vivre la passion.

Olivier DONGMO

Please follow and like us:
Continue Reading

Afrique

Elim jo 2020: Ajara permet aux lionnes indomptables de poursuivre la compétition

Published

on

En réduisant la marque en fin de partie dans la rencontre qui mettait aux prises les lionnes indomptables du Cameroun aux fauves de la RD Congo, Ajara Nchout Njoya permet aux lionnes de poursuivre la compétition.

Il faillait juste un but cet après midi aux ambassadrices camerounaises dans le cadre du match retour des éliminatoires des jeux olympiques de Tokyo 2020 face aux fauves de Rdc pour assurer une qualification, les pouliches de Alain Djeumfa ont atteint c’est objectif en réduisant le score à la 80e minute de la partie grâce à Ajara Nchut Njoya.
Menées au score, Alexandra Takounda et ses coéquipières vont aller chercher un fond de leur trip avant d’inscrire ce but qui va permettre de poursuivre la compétition.
Malmenées dans cette rencontre par une équipes congolaise décidée a poursuivre la compétition après une défaite de (2-0) à Yaoundé, les fauves ne vont malheureusement pas poursuivre la compétition, la faute aux lionnes du Cameroun qui vont refuser de se faire éliminer comme les “super falcones” du Nigeria tomber face à la côte d’Ivoire ou encore du Ghana éliminé par le Kenya.
Les regards sont désormais focalisés sur la prochaine sortie des lionnes qui auront comme adversaire l’équipe de côte d’Ivoire dans le cadre du dernier tour éliminatoire qui à laissé sur le carreau la grosse équipe du Nigeria.

READ   COSAFA feminin 2019: Enjeux de la 3e journée

Olivier DONGMO

Please follow and like us:
Continue Reading

COSAFA WOMEN

Le Cosafa montre le chemin pour développer le football feminin en Afrique

Published

on

Comment développer le football féminin dans un contexte africain particulier, où le football est traditionnellement considéré comme un sport masculin ?

Le COSAFA a su prendre le taureau par les cornes, et constitue actuellement un exemple à suivre dans d’autres régions africaines notamment l’Afrique centrale. Conscient que les efforts des seules fédérations ne peuvent suffit, le Cosafa s’est lancé dans l’organisation de tournois régionaux annuels dans toutes les catégories (u17,  un 20, senior) en partenariat avec des communes. Ce qui permet de détecter les joueuses, de les familiariser à l’environnement international, de les suivre, et surtout de créer l’engouement populaire indispensable.

Les résultats en termes de popularité sont perceptibles et appréciables sur cette video de la finale du cosafa entre l’Afrique du Sud et la Zambie le 11/08/2019.

 

L’Afrique du Sud est justement l’une des nations ayant su tirer profit de cette action du cosafa.  La coach Desiree Ellis l’énonce clairement à l’occasion du cosafa women’s 2019: ” Nous utilisons le COSAFA pour donner l’opportunité aux joueuses…Dans ce tournoi de nouvelles joueuses ont montré de quoi elles sont capables…Nous avons à présent un groupe plus large, ce qui va nous aider dans la préparation des échéances à venir, qualification aux jeux olympiques et coupe du monde“. Parlant des U20, elle souligne l’expérience accumulée et la possibilité qui leur est donnée d’être détectées par les recruteurs des clubs, ceci grâce à une collaboration étroite avec ces derniers à qui elles produisent régulièrement des feed back sur les jeunes joueuses. ” Beaucoup sortent de la coupe du monde u17. Donc elles sont dans une phase de transition avec les u20. Elles accumulent de l’expérience,  ce qui sera nécessaire en vue de la qualification à la coupe du monde…tu travaille dure, d’autres coaches regardent et nous communiquons régulièrement avec eux pour leurs donner des feed back sur les joueuses “

Impossible de dissocier la quasi domination continentale de l’Afrique du sud ces 3 dernières années avec l’action du COSAFA. On se souvient en effet que pendant la période de 2012 à 2016 où le cosafa féminin ne s’est pas joué, l’Afrique du Sud a eu ses pires résultats sur le continent, soit 2 places de 4e en coupe d’Afrique respectivement en 2014 et 2016, non qualification à la coupe du monde en 2015, et la sortie au premier tour des jeux africains la même année.

READ   COSAFA WOMEN'S CUP: Les Comores font encore parler d'eux

À lire aussi :

Depuis le retour du cosafa en 2017, cette équipe impressionne et fait peur. 7 matchs d’affilée sans défaite en coupe d’Afrique (qualifications y compris) couronné par une place de vice-champion en 2019 (défaite en finale contre le Nigeria sur tirs aux buts), 15 matchs sans défaite dont 12 victoires de rang au cosafa. En clair, aucune équipe africaine n’a pu battre l’Afrique du Sud depuis 2017. L’on pourrait considérer que la coupe du monde en France fasse tâche dans ce palmarès élogieux, mais non, très lucide, l’entraîneuse Desiree Ellis a considéré cela comme un stage d’apprentissage,  et quoi de mieux pour appliquer les leçons apprises ? Le cosafa. “Nous devons montrer ce que nous avons appris à la coupe du monde sur le terrain”, martelai t-t-elle en début de tournoi 2019. Résultat,  l’équipe produit sa compétition la plus aboutie de son histoire avec des chiffres qui donnent le vertige et qui en font une forteresse infranchissable défensivement et un rouleau compresseur offensivement : 5 victoires sur 5, 27 buts marqués contre 2 encaissés, 47 corners contre 4. De quoi considérer cette équipe comme favorite de la prochaine coupe d’Afrique.

Les sud africaines Levant le trophee au cosafa women cup 2019

Mais il n’y a pas que l’Afrique du Sud qui jouit des bienfaits de l’action du Cosafa. La Zambie et le Zimbabwe ont énormément progressé ces 3 dernières années. On a pu apprécier ces progrès lors du dernier cosafa 2019, ainsi que la belle relève au cosafa u20. Il faudra désormais compter sur ces équipes au niveau continental. Le Malawi, le Botswana,  Eswatini montent aussi.

READ   Elim jo 2020: Ajara permet aux lionnes indomptables de poursuivre la compétition

À cette allure, l’Afrique australe deviendra très vite le pole du football africain.

André Marie Awoumou Manga 

 

Please follow and like us:
Continue Reading



Derniers articles

Afrique9 hours ago

Colombe : Ayuk Vidal s’est engagé

Views: 11 Ayuk Vidal s’est engagé avec Colombe du Dja. L’attaquant a paraphé son contrat ce lundi 03 Août 2020...

Bundersliga9 hours ago

Allemagne : Jean Calvin Kouban Mbanga a signé

Views: 27 Jean Calvin Kouban Mbanga évolue désormais en Allemagne. Le jeune joueur vient de s’engager avec l’Offenbach Kickers Club...

Foot Féminin10 hours ago

Ukraine : Joséphine Ngandi fait la loi

Views: 13 Joséphine Ngandi évolue du côté de l’Ukraine avec le FC Voshod. La milieu de terrain Camerounaise s’est faite...

Autres11 hours ago

Ajax Amsterdam : André Onana a de la concurrence

Views: 21 Sur le départ, André Onana fait la “Une” dans le marché des transferts. Sollicité à Chelsea et d’autres...

Foot Féminin12 hours ago

Russie : Gabrielle Aboudi Onguene démarre en fanfare

Views: 9 Gabrielle Aboudi Onguene a ouvert son compteur but en Russie. L’attaquante Camerounaise du CSK Moscou a contribué au...

Foot Féminin15 hours ago

Football féminin : Alain Djeumfa nommé manager général d’Amazones Fap fc

Views: 25 Alain Djeumfa, sélectionneur de l’equipe narionale de football feminine du Cameroun, est désormais aussi manager général D’Amazones Fap...

Afrique15 hours ago

Colombe du Dja : Neuf nouvelles recrues

Views: 18 Colombe du Dla et Lobo a entamé sa saison par des recrutements massifs. Neuf joueurs au total rejoignent...

Foot Féminin17 hours ago

Amazones FAP : Mike Ndoumou nouveau coach

Views: 26 Mike Mimosette Joséphine Ndoumou est de nouveau coach d’AMAZONES FAP.  Après être passé à ce poste il y...

Uncategorised1 day ago

Transfert : Carole Mimboe rebondit en France

Views: 30 Carole Mimboe a déposée ses valises en France. L’ancienne joueuse de Louves Mimproff va désormais évoluer avec l’AJ...

Cameroun1 day ago

MERCATO: Le canon “vole” une recrue de taille à la colombe

Views: 135 Les dirigeants de Colombe du Sud croyaient l’affaire pliée avec Yves Vandelin ELOUNDOU alias WAKASSO, mais il n’en...

Loading…