Connect with us

Afrique

Professionnalisation du football en Afrique (1e partie) : Peut-on s’inspirer du model Zambien?

Published

on

zambian premier league poster

Dans le football africain, Il y a quelques clubs dont les grandes écuries Magrébines et sud africains qui ont un niveau de professionnalisation très avancé, mais il y a surtout l’immense majorité des clubs qui doivent faire face à une conjoncture défavorable. Victimes d’une conception traditionnelle qui ne fait pas du football une activité économique, du faible pouvoir d’achat des populations qui ne favorise pas les marchés liés au football, de problèmes structurels et bien d’autres, ces clubs s’avèrent très peu attractifs pour les investisseurs impatients. Dans ce contexte, comment implanter et faire vivre un club de football ?  Le modèle  Zambien a retenu notre attention, puisque ces dernières années les clubs de ce pays affichent une bonne santé en compétitions africaines et attirent de plus en plus d’étrangers.

Le modèle zambien

Le modèle zambien consiste en la création des clubs par des entreprises au titre d’activités sociales. Les clubs appartiennent donc à ces entreprises qui leur procurent l’essentiel du financement. Ce n’est certes pas une invention zambienne puisque d’autres pays l’ont expérimenté. L’un des cas les plus célèbres étant celui du Bayer Leverkusen dans la petite ville-arrondissement de Leverkusen en Allemagne, qui avec ses 160000 habitants n’offrait qu’un faible potentiel pour une équipe de football.  Aussi la société de fabrication de pesticides Bayer a créé le Bayer Leverkusen qui a grandi jusqu’à devenir une entité autonome, un grand club européen qui est arrivé jusqu’en finale de la ligue des champions.

Leverkusen | Career Germany

Le siège du Bayer Leverkusen

La Zambie a adopté ce modèle et l’a généralisé au point d’en faire son apanage. Tout est parti des années post indépendance, les autorités zambiennes imposent alors à toutes les institutions d’avoir des clubs. Ainsi sont nés Nkwazi (possédé par la police), Green Buffaloes (possédé par l’armée), Green Eagles (national service)…Dans ce modèle, les joueurs sont rémunérés en tant qu’employés de la société mère et ont la possibilité de la rejoindre par la suite. L’idée continuera à faire recette et attirer les grosses entreprises comme Zesco (société d’électricité) et Zanaco (Banque), et des compagnies minières (dont une possède Nkana fc). Ce modèle est-il durable et les autres pays africains peuvent-ils s’en inspirer ?

We Are Ready – Joe Bwalya – Zambia today

Photo credit: We Are Ready – Joe Bwalya – Zambia today

Des pièges à éviter

Ce modèle présente un piège que les acteurs du football zambien essayent intelligemment d’éviter. En effet, quand on passe du niveau amateur au niveau professionnel, les charges augmentent considérablement et cela devient très lourd pour l’entreprise propriétaire du club. En attendant d’avoir un éventuel retour sur investissement il faut réussir à alléger les charges.

READ   Elite one - 19e journée - le scenario fou entre As Fortuna et Bamboutos

Par ailleurs l’on sait bien que les entreprises ne sont pas à l’abri d’une faillite ou d’un changement de politique. Serait-il alors possible qu’un investisseur s’intéresse au club en vu du rachat ? C’est le défi à relever avec ce modèle. Il faut à cet effet travailler dur pour accroître la popularité du club et lui offrir une base de fans susceptible de soutenir le club et permettre l’économie du sport dans sa conception moderne, notamment à travers le merchandising, le sponsoring,  la billetterie. Le club doit à cet effet être non seulement connu du public, mais aussi aimé, d’où la nécessité de travailler sur son image.  Cela passe par des victoires et par du marketing. Il faut aussi le doter d’un patrimoine immobilier (notamment posseder son propre stade) pour accroître sa capacité d’emprunt bancaire. Autant de choses qui augmentent l’attractivité du club vis à vis de potentiels investisseurs.

L’échec à ce défi a entrainé la faillite de ce modèle au Cameroun. Ne pouvant plus assurer les charges et faute de repreneurs, des sociétés qui possédaient des clubs ont la plupart du temps du se désengager et abandonner les clubs qui ont fini par disparaitre, ce fut notamment  le cas de Prévoyance (possédé en son temps par la caisse nationale de prévoyance social, CNPS), port (possédée en son temps par le port de Douala), Impôt…

Le bon exemple Zambien

Diversification des sources de revenus

Le cas de Nkana FC illustre assez bien la situation générale des clubs Zambiens. C’est l’un des clubs les plus anciens (fondé en 1974), club le plus titré et traditionnellement considéré comme le plus populaire en Zambie. Des sources évoquent un apport financier de plus de 80% de l’entreprise minière Mopani qui en est propriétaire. Cette situation rend encore les clubs fragiles, mais des efforts sont perceptibles.

L’intelligence du côté des autorités footballistiques zambiennes est d’avoir réussi à trouver les moyens d’alléger la charge des entreprises qui financent les clubs, multiplier les actifs, et diversifier les sources de revenus. Les clubs ne comptent donc plus uniquement sur le financement de l’entreprise mère. Un contrat avec Super Sport permet à la ligue de redistribuer des droits télé et un autre contrat de sponsoring avec MTN permet de reverser une prime à chaque club en fonction de son classement en fin de saison.

SuperSport pay top dollar for Zambian TV rights

Il faut également saluer l’intelligence stratégique des clubs qui ont su trouver  d’autres sources de revenus et se doter de patrimoines immobiliers, la majorité possédant leur propre stade (seuls 3 clubs sur 20 n’en possèdent pas).

READ   Mercato: Christiana Mpeh Bissong signe en Pologne

Ainsi, même si Nkana fc est encore à 80% financé par Mopani, le club a su profiter de sa réussite sportive pour se bâtir une popularité au fil des années et diversifier ses sources de revenus. Il arrive à tirer  $ 161,000 des sponsors extérieurs, $ 200,000  de produits dérivés sur une prévision de $ 600, 000 en 2017, des recettes de billetterie qui peuvent s’élever à $ 40,000 sur un match (derby de KITWE en 2017), des chiffres rapporté par zambia eye. Le club est aussi propriétaire de son stade,  ce qui est un atout majeur en vue d’investissement futurs.

Zesco United est le cas de développement le plus spectaculaire. En première division depuis 2004, le club arrive en 16 ans à challenger Nkana en termes de popularité et à s’offrir un potentiel économique considérable. Par sa réussite sportive et du marketing, il a su tirer profit du potentiel démographique de la ville de Ndola (environ 475000 habitants) et de la capacité du stade Levi Mwanawasa (49000 places). Il enregistre des records d’affluence de 13000 à 14000 spectateurs sur certains matchs de championnat (derby de Ndola en 2013), il est également classé 65e club le plus suivi sur les réseaux sociaux en Afrique (premier en Zambie) par African football Digital benchmark avec 102k de followers.

Cela lui a déjà permis d’attirer un gros sponsor sur le maillot qui le finance à  hauteur de 1,7 millions de Kwacha soit environ $ 91,000  (chiffre rapporté par Diana Chipepo dans daily-mail.co.zm ) . Ceci est une preuve que le club a déjà un potentiel qui peut attirer un repreneur, mais if faut continuer à travailler sur sa valeur.

Le chemin est cependant encore long

Malgré les efforts constaté, le chemin est encore long pour les clubs zambiens.

En termes de popularité, les clubs Zambiens sont très loin des 20000000 de spectateurs de moyenne pour un club comme CS Constantine d’Algerie, ou des 27M de followers de AL Ahli qui permettent de tirer des revenus considérables du merchandising et du sponsoring.

Il est également important de se doter d’un département du développement des affaires perspicace pour tirer un meilleur profit des différents contrats notamment d’achat et vente de joueurs, de pouvoir attirer des partenaires, négocier diverses licences. La formation et l’acquisition du patrimoine immobilier sont aussi des sources importantes de diversification de sources de revenus sur lesquels nous reviendront ultérieurement.

Awoumou Manga André Marie , chroniqueur sportif, juriste d’affaire

 

La suite : Professionnalisation du football africain (partie 2): Les clubs face au défi de la dépendance financière – posséder son propre stade est-il la solution ?

Please follow and like us:
Advertisement
Loading...
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Afrique

Fecafoot : Avant projet des chronogrammes des compétitions, le Comité Exécutif approuve

Published

on

La Fédération Camerounaise de Football a tenue le 15 Juillet 2020 une session de son Comité Exécutif. Dans la salle de conférence de son immeuble siège, il était question des sujets en rapport avec la reprise des activités entre autres.

Les principaux points à l’ordre du jour:

– La mise en œuvre des plans opérationnel et de gouvernance CAF et FIFA en liaison avec le #COVID19
– La présentation de l’avant-projet du chronogramme des compétitions pour la saison 2020/2021
– Et l’état d’avancement des projets d’investissement de la Fecafoot.

Au terme de ces travaux qui étaient meublés d’échanges houleux et de nouvelles propositions, les résolutions ont été rendue publiques. Dans la Résolutions N°8, il est noté que;  “Le Comité Exécutif adopte l’avant projet du chronogramme des compétitions saison 2020/2021 et ainsi que le projet des dates d’enregistrement dans le système TMS de la FIFA, et recommande au Secrétaire Général de les rendre public dans les 7 jours suivant la présente réunion.”.

En effet, le chronogramme des activités de la nouvelle saison (2020-2021) est très attendue par les principaux acteurs. Après que la Covid-19 a troublé les activités sportives et ébranlé le monde entier, il est temps de laisser place à la reprise. C’est dans

READ   Mercato: Christiana Mpeh Bissong signe en Pologne

C’est d’ailleurs ce qu’a déclaré le président de la Fecafoot Seidou Mbombo Njoya. “Comme vous le savez, notre pays va accueillir le CHAN en janvier 2021. Cette compétition concerne les joueurs locaux. La reprise des championnats est donc primordiale pour permettre à nos joueurs de se préparer pour remporter cette prestigieuse compétition.”. A t-il réagit au micro de Magic Fm.

 

Toutes les résolutions:

Résolution 1: Le Comité Exécutif prend acte de ce que la procédure administrative relative à la déclaration de réunion aux règles de convocation et de quorum a été effectuée et observée conformément aux statuts de la Fecafoot

Résolution 2: Le Comité Exécutif de la Fecafoot examine, modifie et adopte, à l’unanimité des membres présents, le projet d’ordre du jour

Résolution 3: A l’Unanimité, des membres présents, le Comité Exécutif confirme toutes les résolutions prises lors des sessions du bureau Exécutif tenues les 30 avril 2020 et 12 mai 2020 et recommande la mise en oeuvre rapide des résolutions encore non exécutées

Résolution 4: La Comité Exécutif de la Fecafoot approuve la proposition de recrutement de Monsieur Asombe Fassou au poste de Chef de Département Administratif et Financier de la Fecafoot avec effet rétroactif pour compter du 1er mai 2020

READ   MAX MAKOLLÉ: " J'ai prescrit à mes joueurs beaucoup de patience"

Résolutions 5: Le Comité Exécutif de la Fecafoot approuve la proposition de recrutement de Madame Ngo Mbog Binyet Madelaine Liliane Prudence au Poste de Chef de Département Marketing et Social de la Fecafoot avec effet rétroactif pour compter du 1er mai 2020

Résolution 6: Le Comité Exécutif approuve le projet de répartition de l’appui financier FIFA-Covid 19 et recommande sa publication sa publication dans les 24 heures suivant la présente session

Résolution 7: Le Comité Exécutif approuve le changement de dénomination du club “Cap Tropiques FC” en 3Sporting Football de Maroua”.

Résolution 8: Le Comité Exécutif adopte l’avant projet du chronogramme des compétitions saison 2020/2021 et ainsi que le projet des dates d’enregistrement dans le système TMS de la FIFA, et recommande au Secrétaire Général de les rendre public dans les 7 jours suivant la présente réunion

Résolution 9: Le Comité Exécutif approuve la proposition concernant le réalisation des travaux de réfection au bénéfice des sièges des Ligues Régionales de Football

 

Par: Frida Nolla

Please follow and like us:
Continue Reading

Afrique

Mercato: Zack Fadil Yokane, sollicité

Published

on

Zack Fadil Yokane Ndjie est un joueur qui fait la une dans les rumeurs de transferts au Cameroun.

Le jeune défenseur Centrale est sollicité de part et d’autres et discute déjà avec plusieurs clubs, au sujet de sa prochaine destination.

Sociétaire de Aigle Royal de la Menoua, Yokane Ndjie a brillé par sa maitrise et son sens des responsabilités aigu à l’axe de la défense.

Née le 09 Juillet 2000, le Commissaire, comme le surnomme ses coéquipiers est l’un des joueurs qui a retenu l’attention dans l’effectif des Aigles.

Sur le départ, le joueur de 20 ans pense déjà plus grand. Avec ses 1,85m, le natif de Yaoundé a un fort potentiel qui n’est pas passé inaperçue. En discussion avec le Canon, Eding et Dragon de Yaoundé, l’ex Lion U17 veut frapper fort.

Puissant, vivace, précis, calme et athlétiquement imbattable, le produit d’Africa Sport est une véritable muraille difficile à escalader. Ses qualités lui valent aussi des sollicitations du côté des Pays-BAS et du Canada.

READ   Professionalisation du football africain (partie 2): Les clubs face au défi de la dépendance financière – posséder son propre stade est-il la solution ?

 

 

Par: Frida Nolla

Please follow and like us:
Continue Reading

Afrique

Fédération Camerounaise de Karaté: Le harcèlement sexuel fait la une

Published

on

Le Harcèlement sexuel fait l’objet des débats à la Fédération Camerounaise de Karaté.

Depuis plusieurs jours, les encadreurs, coachs et même le Président de la Fédérations sont pointés du doigt. Les athlètes féminin sont sorties du silence et pointent un doigt accusateur sur l’encadrement. Le Cercle des Ceintures Noirs de Karaté du Cente a publié le 7 Juillet 2020 dans un rapport rend publique des témoignages de 50 athlètes sur des accusations de viols dans les sélections Nationales et en clubs.

Harcèlement, abus, chantages et menaces de suspensions, le chapelet est long comme un bras. Qui croire, si ce ne sont les athlètes sans défenses et exposées à tous types de pratique lorsque le rêve entretenue pourrait se voir interrompre.

Linda, ancienne Karateka Camerounaise au micro de Magic Fm n’est pas aller du dos de la cuillère et reconnait que ce phénomène gangrène le milieu sportif Cameroun et le karaté Camerounais n’est pas en reste. ” Les harcèlements sexuels dans le milieu du sport, surtout pour les femmes ce n’est pas très bien. La plupart des gens surtout dans les pays comme le Cameroun font du sport. Quand tu te retrouve dans une équipe nationale où en un voyage où tu vas être payé et puis tu as un peu, que tu es encore peut-être étudiante, c’est vrai qu’on ne vous paye dans bien on connait entre nous, ce qu’ils nous font la-bas, parce que nos primes ne sont pas vraiment payés à la normal. Du coup, quand tu es d’une famille pas vraiment aisé, tu te trouves dans ce tourbillon là. C’est vraiment une pression que la plus part des harceleurs dans les équipes nationales sont des responsables des équipes Nationales. Du coup, tu te retrouve dans une certaine pression qu’il te dis que si tu ne fais pas ci, tu ne fais pas ça, je vais te chasser de l’équipe Nationale.”.

Du côté de la Fédération, dans une intervention, le Président Maitre Emmanuel Wakam s’exprime. “Depuis un certains temps, nous suivons à travers les réseaux sociaux animé par Alexis Ndem, qui vit aux Etats-Unis, ancien Karatéka du Cameroun, candidat à plusieurs élection et candidat au élections de la Fédération cette année. Un poste qui parle de la dépravation des mœurs au sein de la Fédération. Les enfants sont montés à l’œuvre pour qu’ils revendiquent des primes, qui parle de dépravation de mœurs qui datent de 6, 7, 8, 9, 10 ans. Je voudrait donc rassurer que moi, en tant que Président de cette Fédération que je gère depuis 10 ans déjà, je ne ferai jamais des actes odieux et j’accuse qui amène l’homme à une déclaration .”.

Please follow and like us:
Continue Reading



Derniers articles

Afrique2 hours ago

Fecafoot : Avant projet des chronogrammes des compétitions, le Comité Exécutif approuve

Views: 70 La Fédération Camerounaise de Football a tenue le 15 Juillet 2020 une session de son Comité Exécutif. Dans...

Afrique3 hours ago

Mercato: Zack Fadil Yokane, sollicité

Views: 34 Zack Fadil Yokane Ndjie est un joueur qui fait la une dans les rumeurs de transferts au Cameroun....

Autres3 hours ago

Portugal : Vincent Aboubakar et le FC Porto champions

Views: 16 Le FC Porto a remporté le championnat du Portugal pour la 29e fois. Les Dragons ont une fois...

Coupe du monde14 hours ago

Coupe du monde 2022: le calendrier dévoilé par la FIFA

Views: 26 La Fifa a aujourd’hui officialisé le calendrier de la coupe du monde 2022 qui se tiendra au Qatar...

Afrique22 hours ago

Fédération Camerounaise de Karaté: Le harcèlement sexuel fait la une

Views: 10 Le Harcèlement sexuel fait l’objet des débats à la Fédération Camerounaise de Karaté. Depuis plusieurs jours, les encadreurs,...

Afrique1 day ago

Mercato: Stade Renard recrute de nouveaux joueurs

Views: 11 Stade Renard a emboité le pas à Coton Sports de Garooua. Le club de Melong a aussi lancé...

Foot Féminin2 days ago

Football féminin: La deuxième division sera nationale

Views: 158 Le championnat de football féminin de deuxième division de va se dérouler désormais sur tout l’étendue du territoire...

Foot Féminin2 days ago

Football féminin: Un nouveau tournoi en novembre

Views: 70 Le football féminin va bientôt reprendre du service. Dès le mois de Novembre, les dames vont pouvoir retrouver...

Foot Féminin2 days ago

Football féminin: Les administrateurs de la LFFC veulent une augmentation

Views: 75 La Ligue de Football Féminin du Cameroun (LFFC) a tenu le 13 Juillet 2020 la réunion de son...

Europe2 days ago

Espagne : Zambo Anguissa et Villareal chutent de nouveau

Views: 10 Villareal s’est une fois de plus incliné. Face à la Real Sociadad, Villareal n’a pas pu enchainer avec...

Loading…