Connect with us

Africa

Création d’une Ligue des champions féminine Africaine : Réactions des concernés

Published

on

La CAF vers la création d’une Ligue des Champions féminine, cette annonce fait couler beaucoup d’encres et de salives chez les acteurs du football féminin au Cameroun.

Le football féminin continue chaque année à se faire de la place en Afrique. Les dames ne sont plus traitées comme le parent pauvre de cette discipline.

La Confédération Africaine de Football (CAF) va d’ailleurs s’intéresser de plus belle au football féminin dans les clubs. La CAF va statuer sur la création d’une Ligue des Champions Féminine. Ce sujet sera évoqué lors de la réunion du Comité Exécutif du 30 Juin 2020. Cette réunion qui débutera à 10h GMT se déroulera en visioconférence.

6 points sont inscrits à l’ordre du jour et celui du football féminin est le 4e qui sera mis sur la table. Il sera question de discuter sur la CAN Féminine 2020, mais aussi de la création de la Ligue des Champions Féminine.

C’est une nouvelle qui est reçu comme un vent frais dans une chaleur étouffante dans laquelle les clubs de football féminin en Afrique sont pris en otage avec des championnats sans véritable enjeux.

Désormais, les matchs de championnats de football féminin seront des véritables duels qui seront agréable à suivre. Les acteurs de ce football au Cameroun placent beaucoup d’espoirs en cette compétition.

Kpoumie Oudou coach des Louves Minproff 5 fois champion du Cameroun pense qu’il y a encore des efforts à faire dans l’organisation des différents championnats

“Je pense que l’annonce de la création d’une champion ligue féminine par la CAF est une avancée pour le football féminin Africain.on peut déjà s’en réjouir sur le fait que, la CAF commence de plus en plus à mettre beaucoup d’accent sur ce football féminin, et le résultat est assez visible depuis une décennie. Je pense donc que l’idée d’une champion ligue féminine n’est pas mal. Mais, comme nous le disons, le soucie reste au niveau de l’organisation de toutes ces compétitions au niveau local sachant que les équipes ne sont presque pas structurées. Les équipes manquent de moyens, les équipes manquent de tout. Et les fédérations même de tout ces pays n’y marquent pas un très grand intérêt, ci ce n’est que pour les sélections nationales. Donc, nous pensons que, cette idée de champion ligue nous amène à repenser le football féminin Africain, il faut le restructurer d’avantage, il faut réorganiser les championnats. Il faut voir dans quels conditions ces enfants essaye de travailler, est-ce que sut le plan technique il y a du suivis, sur le plan médical, sur le plan organisationnel et n’en parlons pas du côté financier qui reste le ventre mou dans ce football. Nous pensons que l’idée est déjà très bonne, mais il y a beaucoup de choses à revoir dans ce projet et la mise en place sera une très bonne chose. Au niveau Africain, ça va apporter un nouveau challenge au niveau des championnats qui sont déjà assez relevés. Je prend le cas du Cameroun, nous avons une saison 2019-2020 qui a été assez disputée, qui a été très relevée et nous pensons que l’idée d’une champion ligue pourrait d’avantage encore encourager et à motiver les acteurs, pourquoi pas accroitre véritablement le niveau de football Africain.”.

 

READ   Marc Vivien Foé: Toujours présent, 17 ans après son départ

Hassan Balla Ibrahim coach Awa Football filles de Yaoundé, (2e au classement cette saison) ne cache pas sa joie.

“La création d’une Ligue des champions Africaine sera une bonne chose au niveau de notre championnat. ça va améliorer la qualité du jeu, puisqu’il aura plus de sérieux et en plus l’organisation va s’améliorer, il y aura plus de championnat arrêté à tout moment comme on le fait chaque année. Et avec ça, les présidents seront plus sérieux par rap^port au recrutements, par rapport à la planification de tout en générale. Les gens vont se préparer sérieusement, ce n’est pas n’importe comment qu’on va se préparer. Les équipes auront un canevas à suivre, elles vont bien se préparer pour atteindre au moins les deux premières places. ça va amener beaucoup d’enjeux et beaucoup de challenge. Les autres équipes vont essayer de relever leurs niveau afin de gagner le championnat afin d’arriver en ligue des champions. Parce que si tu n’est pas champion, tu n’iras pas  en ligue des champions et là les autres équipes vont suivre pour essayer de travailler, bref, atteindre leurs objectifs.”.

 

Rita Job, ancienne lionne indomptable, commissaire de match football féminin et analyste de sport, entraîneur de football, promotrice de tournois de jeunes et Présidente d’Association présente les biens fondés d’une telle initiative.

“Je pense que c’est une bonne chose. les femmes sont définitivement entrées dans la cours des grands. Coupes du monde, Jeux olympique. En Afrique, nous devons nous arrimer. par ailleurs, nous pensons tout simplement a la lutte pour l’autonomie du Football Féminin au Cameroun.  Le continent Africain est en pleine évolution. Localement les ambitions des clubs se feront de plus en plus connaitre, à travers un jeu plus élaboré, organisé et efficace. Question de s’assurer une place à ces phases finales. Le jeu collectif sera de mise. Par ailleurs beaucoup d’opportunités s’agissant des sollicitations tant intérieures qu’à extérieures. Amélioration du train train quotidien des athlètes, pour l’intérêt du Cameroun dans l’ensemble et celui des familles concernées en particulier. Sans oublier les acteurs et autres maillons de la chaîne. On parle du foot business de nos jours.”.

 

READ   Fecafoot: La Direction Technique Nationale tient son nouveau document de Politique Technique Nationale

Victorine Fomun, Entraineurs A CAF, après avoir entrainé en Ligue 1 chez les messieurs, et chez les dames, elle est actuellement encadreurs à l’Académie National de Football du Cameroun (ANAFOOT). Dr Fomun  évoque les bienfait de cette nouvelle compétition qui viendra rehausser la valeur du football féminin.

“Si la CAF crée cette compétition, c’est un volet intéressant pour les champions de chaque pays, ça va intéresser beaucoup ‘équipes. ça va augmenter la compétitivité. ça veut dire qu’au niveau de la CAF, quand les équipes vont se rencontrer pour s’affronter, les résultats seront meilleurs pour leurs permettre au niveau mondial d’avoir une meilleur appréciation, une meilleur présentation avec beaucoup de matchs. Au niveau local, je crois que ça sera une très bonne chose, parce que vous voyez, je prends le cas du Cameroun, si on finit de jouer et ça se limite au titre national, qui  depuis un temps fait partie des trophées que le chef de l’État donne. Maintenant, quand ça devient continentale et que les équipes doivent voyager, vous savez que voyager c’est quelque chose de très important pour un sportif, pour tout le monde même, c’est l’éducation, c’est le tourisme, les gens peuvent signer de bons contrat, parce qu’il y aura des managers.  Là maintenant, toutes les équipes qui vont participer doivent maintenant être structurée. Pour être structurée, ça veut dire que, du coup, les présidents ne doivent pas travailler seules, ils doivent le faire avec les sponsors avec les partenaires pour que ensembles mains dans la main pour avoir de bons résultats Au niveau du coaching, ils vont travailler plus dur pour avoir les résultats au niveau continentale. C’est donc une compétition interne et externe et chaque personne qui va aborder cette discipline va faire le meilleur de lui même. (…) En en club, celles qui n’auront pas la chance d’être sélectionnées avec l’équipe nationale vont tout faire en championnat pour que les équipes se qualifient pour les compétitions Africaines. Elles auront ainsi la chance d’arriver en équipe Nationale, avoir la chance de signer un on contrat, je pense que ça sera une très bonne chose.”.

 

Par: Frida Nolla

Please follow and like us:
Advertisement
Loading...
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Africa

United FC : Daniel Nfortaw Bissong en pleine progression

Published

on

Daniel Nfortaw Bessong fait des heureux du côté de United FC Dubai. Le milieu défensif fait partie des joueurs qui ont brillé en deuxième division à Dubai.

Arrivé dans le club en 2019, une saison après, le milieu de terrain s’est positionné en leader dans cette équipe. A 20 ans, Bessong enregistre 17 titularisations sur 17 matchs disputés avec à la clé 1473 minutes de jeu dans les jambes.

Dans le championnat Émirats arabes unis de Deuxième division, le natif de Batoke-Limbe dans la région du Sud Ouest au Cameroun a fait parler de lui. Auteur de 3 buts et 7 passes décisives, la sentinelle ne laisse rien au hasard.

Formé àBest Stars de Limbe, Daniel a de nombreuses qualités balle aux pieds, ce qui lui a d’ailleurs valu le brassard de vive-capitaine. Fort de ses performances en championnat, le lion a frappé au yeux de plusieurs recruteur et va certainement intégrer un club plus important.

READ   CAN Cameroun : la Compétition est reportée à 2022

 

 

Par: Frida Nolla

 

 

Please follow and like us:
Continue Reading

Africa

Annulation de la CAN féminine 2020: Asisat Oshoala s’indigne !

Published

on

L’annulation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Féminine 2020 continue de faire débats. De part l’Afrique et dans le monde cette décision du Comité Exécutif de la CAF du 30 Juin dernier est sérieusement remise en question.

La Nigériane Asisat Oshoala (25 ans) n’a pas pu garder le silence devant tant d’inégalité. Indignée et estomaquée, la quadruple ballon Africaine (2014, 2016, 2017, 2019) s’exprime sur BBC Africa.

“Ce n’est pas bon pour le football féminin en Afrique quand vous luttez pour obtenir une nation hôte pour un tournoi continental tous les deux ans. Nous ne pouvons pas être à ce niveau en 2020. C’est une honte. La CAF doit retourner à son tableau de dessin pour s’assurer qu’elle ajuste le football féminin dans l’une de leurs principales priorités. Ils doivent prioriser le marketing féminin. Ces choses se passent en Europe, pour les femmes. La Ligue des champions ou les tournois Euro vont encore continuer et ne seront pas annulés. Si vous avancez à un certain moment en 2021, c’est normal mais pour l’annuler complètement, nous avons besoin d’une explication appropriée. Il s’agit plutôt de faire cinq pas en avant et de faire 10 pas en arrière. Donc, nous avons aussi besoin de plus de soutien de la CAF et pas seulement de nos fédérations nationales. L’annulation ne va pas être utile car les équipes feront deux à trois ans sans compétition avant la coupe du monde féminine 2023.”. A expliqué l’attaquante des Supers Falcons

READ   Suisse: Jean-Pierre Nsamé ne s’arrête plus

.

Please follow and like us:
Continue Reading

Africa

Nchout Njoya Ajara: “Je suis triste par l’annulation de la CAN féminine”

Published

on

La Confédération Africaine de football a annoncée l’annulation de la CAN féminine 2020. C’est une décision qui a été accueillit avec beaucoup de désolation chez les principales actrices: Les footballeuses.

Nchout Njoya Ajara s’est d’ailleurs exprimée à ce sujet. L’attaquante des lionnes indomptables vice-championne d’Afrique (2016) et vice Ballon d’Or Africain 2019 n’a pas caché sa déceptions. C’est sur son compte Facebook que la joueuse de 27 ans a réagit.

“UNE CAN FEMININE, C’EST BIEN PLUS QU’UNE COMPÉTITION. Depuis hier, je suis triste par l’annulation de la CAN féminine 2020.
Même si je comprends la décision, j’ai du mal à l’accepter. Quoi qu’on dise, le football féminin africain va accuser un retard. Le football féminin africain n’offre pas beaucoup d’occasion de voir ses talents. La CAN est une porte d’opportunité pour nous. C’est une compétition très attendue pour les joueuses, pour frapper aux yeux de nouveaux recruteurs étrangers.Pour plusieurs footballeuses, la CAN représente l’occasion majeur pour défendre son pays et s’exposer pour une carrière en Occident. Plusieurs d’entre nous ont émergé grâce à la CAN. Trois années dans une vie c’est énorme. Je suis triste pour mes jeunes sœurs et le football féminin africain.Néanmoins, je félicite la CAF pour la création de la Champions League féminine. RDV en 2022 Inshallah !”

Please follow and like us:
Continue Reading



Derniers articles

Bundersliga9 hours ago

Bundesliga : Yousoufa Moukoko change les règles

Views: 14 La précocité de Yousoufa Moukoko pousse la ligue allemande de football à changer ses règles. Né le 20...

Afrique10 hours ago

Lions indomptables : Idriss Carlos Kameni toujours dans la course

Views: 17 Idriss Carlos Kameni a encore dans son viseur l’équipe Nationale du Cameroun. Après près de 19 ans avec...

Autres12 hours ago

Portugal : Albert Meyong Ze nommé entraineur

Views: 11 Albert Meyong Ze est le tout premier Camerounais à occuper le poste d’entraineur de club de première division...

Afrique1 day ago

Colombe : Ayuk Vidal s’est engagé

Views: 16 Ayuk Vidal s’est engagé avec Colombe du Dja. L’attaquant a paraphé son contrat ce lundi 03 Août 2020...

Bundersliga1 day ago

Allemagne : Jean Calvin Kouban Mbanga a signé

Views: 53 Jean Calvin Kouban Mbanga évolue désormais en Allemagne. Le jeune joueur vient de s’engager avec l’Offenbach Kickers Club...

Foot Féminin1 day ago

Ukraine : Joséphine Ngandi fait la loi

Views: 21 Joséphine Ngandi évolue du côté de l’Ukraine avec le FC Voshod. La défenseure centrale Camerounaise s’est faite de...

Autres1 day ago

Ajax Amsterdam : André Onana a de la concurrence

Views: 24 Sur le départ, André Onana fait la “Une” dans le marché des transferts. Sollicité à Chelsea et d’autres...

Foot Féminin1 day ago

Russie : Gabrielle Aboudi Onguene démarre en fanfare

Views: 14 Gabrielle Aboudi Onguene a ouvert son compteur but en Russie. L’attaquante Camerounaise du CSK Moscou a contribuée au...

Foot Féminin2 days ago

Football féminin : Alain Djeumfa nommé manager général d’Amazones Fap fc

Views: 30 Alain Djeumfa, sélectionneur de l’equipe narionale de football feminine du Cameroun, est désormais aussi manager général D’Amazones Fap...

Afrique2 days ago

Colombe du Dja : Neuf nouvelles recrues

Views: 22 Colombe du Dla et Lobo a entamé sa saison par des recrutements massifs. Neuf joueurs au total rejoignent...

Loading…