Connect with us

Afrique

Crise electorale à la FIF : le malaise des responsables federaux avec la légalité

Published

on

Le processus electoral à la Federation Ivoirienne de Football (FIF) est enlisé dans une profonde crise qui a connu son climax avec la dissolution le 11 Août 2020 de la commission électorale par le président de la fédération. Si le coeur du problème est la candidature de Didier Drogba au poste de président de la fédération, la cause serait plutôt le non respect des institutions et procédures par les les dirigeants actuels de cette federation.

Le vrai problème de cette élection est en effet soulevé par la conclusion du communiqué du president de la FIF du 11 Août 2020 annonçant la suspension du processus électoral ” Le comité exécutif de la FIF rappelle qu’il est de son devoir de s’assurer que le processus électoral soit conforme aux textes de la FIF, de la FIFA ET de la CAF, et de veiller à ce qu’ il soit irréprochable.”

Cette tâche est plutôt dévolue par  le code electoral type de la FiFa repris par celui de la Fif à la commission électorale. Par ailleurs ces textes instituent une commission de recours chargée d’examiner les recours, ses décisions étant définitives.

Les travaux de la commission électorale chargée d’examiner les candidatures n’ont donc jamais été publiés, bloqués par Le Directeur exécutif et le President de la FIF qui n’étaient pas d’accords avec ses conclusions. Le site africafootunited rapporte que Le Directeur exécutif, secrétaire de la commission fait part de son refus de signer un procès verbal de délibération qui

“comportaient des conclusions portant atteinte aux textes de la FIF.”

Il s’ensuit une dissolution de la commission par le billet d’un comité d’urgence convoqué par le président.

READ   Le coronavirus sème le trouble dans les milieux du football

La encore comment comprendre une telle posture eu égard au code electoral type de la FiFa repris par la FIF? Ce texte fait certes du secrétaire général de la fédération ( Directeur exécutif à la FIF) le secrétaire de la commission électorale, mais il precise qu'”il prend part aux travaux de la commission à titre consultatif, assure la logistique et assure les questions administratives”. Il n’est donc pas compétent pour juger de la légalité des décisions prises par la commission.

Pourquoi le Directeur Exécutif et le président sont-ils montés au créneau et n’ont pas fait confiance aux commissions compétentes pour connaître des violations constatés. La bonne procédure auraient voulu qu’ils laissent la commission electorale publier ses conclusions, et par la suite les candidats qui contestaient ces conclusions avaient la latitude de saisir la commission de recours.

En définitive, ce n’est donc pas  Didier Drogba qui a violé les textes, car il a bien respecté la condition des 8 parrainages pour déposer sa candidature. Ce sont plutôt ceux qui ont courcircuité le processus électoral qui ont violé les textes. La validité des parrainages de Didier Drogba, objet de la dispute relève clairement de l’appréciation de la commission électorale, tandis que l’appréciation de la conformité des décisions de cette commission relève elle de la compétence de la commission de recours.

READ   Lions indomptables : Idriss Carlos Kameni toujours dans la course

André Marie Awoumou. M

Please follow and like us:
Advertisement
Loading...
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Cameroon

Démarrage Élite One : Le MINSEP donne les précisions

Published

on

 

Au sorti de la réunion tripartite tenue à la salle des conférences du Minsep ce jeudi 17 septembre 2020, le Ministre des Sports et de l’éducation Physique donne des précisions importantes.

À la suite des sanctions infligés à la fédération camerounaise de football par le Tribunal Arbitraire de sports, la réunion avait pour principal objectif la mutualisation des synergies entre fecafoot-LFPC afin de préparer sereinement le démarrage de la saison 2020-2021.

Pour le Patron des sports, la ligue de football professionnel du Cameroun hérite des résultats d’un championnat organisé par sa tutelle pendant sa suspension, elle doit tout mettre en œuvre pour mieux gérer la continuité.
La ligue doit également trouvé rapidement la formule adéquate pour le déroulement serein des championnats professionnels, déjà annoncés par la CTT. Cette formule devrait garantir leur entame à très brève échéance et le déroulement intégral de leurs phases aller avant la mi- décembre 2020, date supposée pour la mise des infrastructures sportives à la disposition de la CAF, dans la perspective de l’organisation du CHAN prévu dès le 16 janvier 2021.

READ   Nouveau management : Le Canon de Yaoundé vise haut

Pour le Minsep, la fecafoot devrait continuer à s’impliquer, dans le cadre voire au delà de ses obligations traditionnelles, à l’accompagnement effectif du démarrage sans délai et le bon déroulement des championnats professionnels de football sous la houlette de la LFPC.

Prévu le 26 septembre 2020 et reporté par la suite, ces résolutions tenu au sortie de la réunion Tripartite en ce jour, promet des lendemains meilleurs sur la fédération des énergies autour de la gestion du football Camerounais dans son ensemble

Please follow and like us:
Continue Reading

Cameroun

Préparation Élite Two : AS FAP Commence contre Yafoot

Published

on

L’Association sportive Forces Armes et Police a entamé la deuxième phase de préparation en vue du démarrage du championnat national Elite Two cet après midi au stade de la Garde Présidentielle de Yaoundé. Ce match s’est soldé par un score de parité de 1 but partout.

“Il est question de voir tactiquement ce que les enfants ont dans les jambes afin de détecter facilement la perle rare”,

affirme le coach de Yafoot Cyrille Billong, promu en Elite One.

Côté Fap, c’était l’occasion pour le nouvel entraîneur Eluna Onana Bertrand de travailler son schéma de jeu pour la saison à venir. Si le 4-3-3 a permis à son équipe de finir la première manche par un score de 1-1, en deuxième période, avec le 4-4-2 classique, l’équipe s’est créé énormément d’occasion et le jeu était beaucoup plus fluide.

“Nous espérons que les prochains matches permettront a l’entraîneur de continuer à s’imprégner de son équipe afin d’avoir les armes lourdes pour conquérir la saison 2020-2021 à venir.”

Please follow and like us:
Continue Reading

Cameroun

Contentieux Fecafoot – LFPC : Découvrez toutes les recommandations du Minstre des Sports

Published

on

Ce jeudi 17 septembre 2020, le Ministre des Sports et de l’Éducation Physique a eu une séance d’entretien avec le Président de la Fécafoot Seidou Mbombo Njoya et la Ligue de Football Professionnelle du Cameroun représenté par son président Mr Pierre Semengue.

Cette réunion fait suite à la décision qu’a prise le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de rétablir la LFPC suspendue, dans son droit. Alors que la Fecafoot préparait une contre-offensive, l’État s’en est mêlé et voici le chapelet des différentes recommandations.

Les Recommandations du Ministre des Sports :

Au terme de la présente réunion de concertation relative en la sentence rendue par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) le 14 septembre 2020, dans l’affaire ayant opposé par le passé la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) a son démembrement qu’est la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC),

Je tiens à faire remarquer que le Gouvernement a pris acte de cette sentence qui, de par les dispositions statutaires de la FIFA. Article 14 ( I ). devrait être observée par ses associations membres. Le Gouvernement a également pris acte de ce qu’à l’issue de ce contentieux, la Ligue de Football Professionnel du Cameroun, jadis suspendue par sa tutelle, a été rétablie dans ses droits, notamment pour la gestion et l’organisation des championnats professionnels de football au Cameroun.

Il me plaît de préciser que cette sentence conforte la position Initiale de l’État qui, dans un souci de réconcilier les parties et préserver l’intérêt général, a toujours préconisé la levée par la FECAFOOT de la suspension de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun, afin de permettre à ses dirigeants d’achever leur mandat électif.

En soulignant avec emphase, à l’attention des parties, l’impérieuse nécessité pour elles d’œuvrer à la préservation de l’intérêt supérieur de la Nation au détriment des intérêts particuliers, en évitant toute situation embarrassante qui nuirait à la bonne organisation à court et à moyens termes des importantes échéances qui engagent notre pays (CHAN 2020 et CAN 2021 reportés pour cause de la COVID-19) et pour lesquelles notre pays a déjà consenti des efforts incommensurables, sous la très haute impulsion du Président de la République, Son Excellence Paul BIYA et la coordination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

READ   Thomas Nkono : Au delà du temps !

Je voudrais par conséquent recommander aux deux parties

  • de s’investir pleinement pour un retour à la norme, sans dilatoire ni juridisme, et qui n’écorne en aucune manière l’image de marque du Cameroun, notamment en facilitant l’application immédiate et sans conditions des sentences prononcées par le TAS les 14 et 15 septembre 2020. Le Cameroun, pays de droit, s’en trouverait davantage grandi, tout comme le football camerounais, qui reste plonge depuis près d’une décennie dans de graves atermoiements ;
  • de collaborer pleinement a la reprise sereine des championnats professionnels de football et à la participation des clubs camerounais méritants aux compétitions internationales dans le respect des règlements édictés par la CAF. En outre, il s’agit d’éviter toute atteinte aux droits des acteurs impliques (clubs), ainsi que de nouveaux rebondissements dans les affaires déjà tranchées par le TAS (cas de News Stars de Douala) ;
  • de travailler en synergie pour l’apaisement des relations entre les membres de la grande famille du football camerounais, dans la perspective de l’organisation du CHAN et de la CAN à venir sans éclats de voix entre les acteurs du football.

Faudrait-il le rappeler, l’union sacrée de la communauté nationale et plus précisément de l’ensemble des acteurs du football autour de l’organisation de ces événements qui engagent l’honneur du Cameroun est plus qu’un impératif. Il s’agit d’un engagement patriotique qui appelle à la prise de conscience et à la mobilisation de tous derrière le Président de la République.

READ   Drogba renié, la FIFPRO suspend l'Association des Footballeurs Ivoiriens

À la Ligue de Football Professionnel du Cameroun qui hérite des résultats d’un championnat organisé par sa tutelle pendant sa suspension, à travers une instance de suppléance :

de tout mettre en œuvre pour mieux gérer la continuité :

de trouver la formule adéquate pour le déroulement serein des championnats professionnels, déjà annoncés par la tutelle fédérale. Cette formule devrait garantir leur entame à très brève échéance et le déroulement intégral de leurs phases aller avant la mi-décembre 2020, date supposée pour la mise des infrastructures sportives à la disposition de la CAF, dans la perspective de l’organisation du CHAN prévu dès le 16 janvier 2021.

À la FECAFOOT:

De continuer à s’impliquer, dans le cadre voire au-delà de ses obligations traditionnelles, à l’accompagnement effectif du démarrage sans délai et le bon déroulement des championnats professionnels de football sous la houlette de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun rétablie dans ses droits ;

D’impliquer davantage tous les acteurs à la gestion des problèmes inhérents à l’organisation et a la pratique du football au Cameroun, en renforçant le dispositif de concertation permanente actuel.

Yaoundé, le 17 septembre 2020

Les semaines à venir nous dirons si ces recommandations seront pris en compte par les belligérants.  Le championnat d’Elite est prévu pour débuter durant le mois d’octobre et le Cameroun qui accueil le CHAN en janvier 2021 ne saurait organiser une compétition internationale dédiée aux joueurs locaux sans avoir organisé son propre championnat local.

 

Par : Frida Nolla

 

Please follow and like us:
Continue Reading



Derniers articles

Cameroon15 hours ago

MERCATO: Renaissance de Ngoumou recrute cet excellent gardien de 17 ans

Views: 8 STÉPHANE MANGA vient de s’engager avec l’équipe du département de la Mefou et Akono. Son profil a directement...

Cameroon16 hours ago

Démarrage Élite One : Le MINSEP donne les précisions

Views: 8   Au sorti de la réunion tripartite tenue à la salle des conférences du Minsep ce jeudi 17...

Cameroun18 hours ago

Préparation Élite Two : AS FAP Commence contre Yafoot

Views: 32 L’Association sportive Forces Armes et Police a entamé la deuxième phase de préparation en vue du démarrage du...

Cameroun19 hours ago

Contentieux Fecafoot – LFPC : Découvrez toutes les recommandations du Minstre des Sports

Views: 16 Ce jeudi 17 septembre 2020, le Ministre des Sports et de l’Éducation Physique a eu une séance d’entretien...

Cameroun19 hours ago

Lions Indomptables A prime: Clément Arroga sors de ses réserves !

Views: 16 Le sélectionneur national des Lions A primes et son groupe ont retrouvé le chemin des entraînements le mardi...

Foot Féminin22 hours ago

Lionnes U17 : Stéphane Ndzana convoque 28 joueuses !

Views: 14 Le sélectionneur des Lionnes indomptables U17 Stéphane Ndzana a convoqué 28 joueuses qui vont prendre part au stage...

Transferts2 days ago

PSG : Eric-Maxim Choupo-Moting refuse de prolonger pour une année supplémentaire

Views: 10 Le chouchou du public parisien, auteur d’une entrée décisive face à l’Atalanta en Ligue des champions, a refusé...

Cameroun2 days ago

Justice : New Stars FC de Douala gagne la FECAFOOT au TAS!

Views: 23 New Stars de Douala a été réhabilité dans le hampionnat Élite one du Cameroun par le TAS après...

Cameroon2 days ago

Justice: Les malheurs de la fecafoot se poursuivent

Views: 14 Après la décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de réhabiliter la Ligue de Football Professionnelle (LFPC) dans...

Foot Féminin2 days ago

Gaëlle Déborah Enganamouit à l’école de l’entrainement !

Views: 10 Gaëlle Deborah Enganamouit s’est enfin mise à parler. Aperçue au centre technique de la Fecafoot à Odza, le...

Loading…