Cameroun

Faits divers : La justice a t’elle écouté les cris de Michael Ngadeu?

Ngassam Gervais Kévin, élève de 18 ans au lycée classique de Bangangte a été libéré puis remis en garde à vu dans la soirée du lundi 07 septembre 2020.

Arrêté pour fraude le 6 août 2020 à Bangangte et envoyé à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé le 3 septembre 2020, le jeune Kevin avait reçu les épreuves dans un groupe télégramme de 200 élèves et les a transférées dans son groupe de préparation WhatsApp afin que ses camarades les traitent.
Un acte grave selon la justice camerounaise qui a été condamné à 27 jours de garde à vue.
Très indigné, l’international camerounais s’est attaché à cette incarcération. Le sociétaire de KAA GENT avait demandé la libération immédiate de ce gamin. Pour le champion d’Afrique 2017, la fraude à un examen national ne saurait être amputée à un enfant.

Cette indignation a popularisé les réseaux sociaux. D’autres stars t’elles qu’Éric Maxime Choupo-Moting et Kareyce Fotso ont emboîté le pas.

Heureusement, La justice s’est saisie sur cette affaire. D’abord relâché, puis reconduit en prison, le jeune Ngassam kevin pourrait dans quelques jours bénéficié d’une liberté provisoire afin de comparaître dans le juge en toute liberté.

Nous espérons que cette procédure aboutira à une liberté définitive afin que les prières des compatriotes de la diaspora soient exaucées.

 

 

Loading...

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité