Jeux olympiques Tokyo 2021: Les raisons de l'absence des Lionnes - MySoccer24
Lions indomptablesUne

Jeux olympiques Tokyo 2021: Les raisons de l’absence des Lionnes

Après la première participation en 2012, les lionnes indomptables du football court toujours après la 2e participation historique du Cameroun à cette compétition, sans succès.

L’équipe de football féminin du Cameroun ne va pas participer aux jeux olympiques Tokyo 2021.

Après la double confrontation de barrages face au chili les 10 et 13 avril dernier, l’équipe du Cameroun n’a pas fait la différence. En match aller, le Chili s’est imposé sur le fil (1-2), en match retour, les deux équipes se sont neutralisées (0-0), score en la défaveur des lionnes indomptables. C’est donc le chili qui sera aux jeux olympiques.

Malheureusement, l’Afrique n’aura finalement qu’un seul représentant, la Zambie. Le Cameroun ne participera donc pas à cette compétition pour la 2e fois de son histoire. Après la participation en 2012 et l’absence remarquée en 2016, le lionnes seront aussi absente en 2021, c’est désormais une habitude.

La cause de cette absence

L’équipe du Cameroun depuis un certain temps est en pleine mutations. Une génération est entrain de laisser la place à une autre (plus jeune). Cette transition n’est pas sans conséquences et semble avoir été à l’origine de cette non qualification.

Ce n’est pas tout, cette équipe s’est aussi spécialisée dans la mauvaise préparation des compétitions, mais aussi des grands rendez-vous. Cela fait une dizaine d’années que cette équipe n’a plus livrée de matchs amicaux international. C’est avec les matchs amicaux contre des équipes masculines locales que le groupe a toujours livré des matchs de préparations.

Une gestion légère

La mauvaise gestion, est la gangrène qui mine cette équipe. Comment comprendre que le sélectionneur se voit très souvent abandonné avec cette sélection. Dès que vous êtes nommés, les résultats sont tout bonnement attendus, sans mettre à la disposition du staff les moyens de ces attentes. Entre stages externes clandestins et stages internes sans eaux suffisante et matchs d’évaluations improvisés arrosés de matchs de préparations inadaptés, apporter des résultats positifs dans ces conditions est un véritable exploit. La fédération camerounaise de football (Fecafoot) depuis un certain temps ne trouve plus bon de confronter le sélectionneur national à la presse, pour des conférences, dans le but d’expliquer ses choix. Et donc, certains joueuses apparaissent dans les listes et d’autres disparaissent, sans explications, un véritable casse tête camerounais, qui n’émeut personne.

Refaire les choses

La reconstruction annoncée et entreprise depuis des années est sur le point d’être achevée, puisque sur les petits papiers de la Fecafoot. Les joueuses qui étaient là depuis une dizaine d’années vont libérer la tanière, pour que la jeune génération prenne place. Le sélectionneur national Alain Djeumfa qui avait participé à la construction de cette génération sortante devrait déjà réfléchir sur l’orientation à donner à ce nouveau chapitre, si l’occasion lui est donnée.

 

 

Frida Nolla

 

 

Loading...

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité