Afrique

Marc Vivien Foé,  célébré autrement !

Le regretté Marc Vivien Foe a été célébré ce samedi 26 juin  2021, jour anniversaire de sa mort et cette célébration n'avait rien d'habituel.

L’ancien Lion indomptable a été célébré autrement par un groupe de jeunes qui s’est mis en tête d’entrer dans les archives et les non-dits. 18 ans après, il était question de faire surgir en 18 minutes, des souvenirs heureux.

Le samedi 26 juin, dans la salle de conférence du stade omnisports de Yaoundé, les anciens Lions ont répondus présents, S.E Albert Roger Milla, François Omam Biyick, Jule Denis Onana et d’autres encore, pour se remémorer l’histoire de ce Lion parti si tôt. L’oncle de Marc Vivien Foe, Dany Foe Mbarga a aussi répondu présent, pour partager avec le public des émotions jamais partagés.

Dans un documentaire de 18 minutes, ses proches s’expriment, les coéquipiers se laissent aller dans les lointains souvenirs, ses fans sont émotifs et sa terre natale restitue les faits. Présenté au public qui a noirci la salle du stade Ahmadou Ahidjo, Christian Souga et son équipe ont présenté “Marco autrement”. Ils ont évoqué ses débuts dans le foot, son parcours, sa personnalité, ses projets, ses ambitions, le tout par ses proches, non pas pour pleurer ensemble comme c’était généralement fait, mais pour être heureux de ces moments partagés avec  cette pièce unique qu’était Foé.

Christian Souga porteur du projet et son équipe de production sous la bannière de Doc de Sport, explique leurs motivations. «  On avait remarqué que chaque 26 juin, c’était des reportages, moi étant journaliste, en conférence de rédaction, qui va s’occuper de faire un reportage sur Foé, bon la personne va à Okui, pour regarder l’état du complexe et puis de savoir ce qui se passe entre la femme et la famille, ça tournai toujours autour de la même chose. On s’est dit, qui était même Marc Vivien Foé, on s’est dit, pourquoi on en parle que partant de ce 26 juin où il est tombé à Lyon, on parle ne parle que de son complexe abandonné. On s’est dit, essayons de faire un petit documentaire, il a grandi où, il est né où, comment il entre dans le football, quel était son parcours, c’était quel type d’homme. On avait des anecdotes que c’était un type généreux, donc, on a voulu en savoir plus. ». At-il affirmé.

Jules Denis Onana, porte-parole du Collectif des Lions Indomptables est rentré dans ses émotions enfouis.  «  En parlant de Marco, nous parlons aussi de son héritage spirituel, tant Marco incarnait la force, la puissance, l’apaisement, le don de soi, le leadership des Lions indomptables. Il est aussi question d’un héritage matériel qui n’aura jamais vu le jour, alors que Marco nourrissait de grandes ambitions, pour la jeunesse camerounaise. En initiant la construction de ce complexe sportif, Foé désormais à d’autres fonctions. ».

Pour Milla Roger, c’est un tout autre défie. «  C’était un garçon respectueux. 18 ans, c’est comme si c’était hier. Ça a été pour nous, une grosse perte. Mais nous garderons un très grand souvenir de lui.». A confié l’ancien attaquant des Lion indomptable.

 

 

Frida Nolla

 

 

 

 

Loading...

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité